A Philadelphie, Michelle Obama évoque la Maison-Blanche, «construite par des esclaves»

A Philadelphie, Michelle Obama évoque la Maison-Blanche, «construite par des esclaves»

La Première dame a évoqué ce fait historique dans son discours à la convention démocrate. Elle a été critiquée pour cette phrase, et accusée d’exacerber les tensions raciales dans le pays. Pourtant, ce fait historique est très peu discuté parmi les historiens.

A Philadelphie, Michelle Obama évoque la Maison-Blanche, «construite par des esclaves»
«Je me réveille tous les matins dans une maison qui a été construite par des esclaves, et je regarde mes filles – deux jeunes femmes noires, belles et intelligentes – qui jouent avec leurs chiens sur la pelouse de la Maison-Blanche», déclarait, dans un discours émouvant, Michelle Obama, lundi soir, lors de la convention démocrate à Philadelphie. La Première dame des Etats-unis a été critiquée pour cette phrase, et accusée d’exacerber les tensions raciales dans le pays. Pourtant, ce fait historique – que la Maison-Blanche ait été construite par des esclaves, au moins en partie – est très peu discuté parmi les historiens.

Le site de l’association de l’histoire de la Maison-Blanche, une organisation privée indépendante, évoque cette question et affirme que les maîtres d’œuvre du chantier avaient initialement prévu de recruter des travailleurs venus d’Europe, mais qu’ayant eu du mal à en trouver, ils se sont «tournés vers des Afro-Américains, parmi eux des esclaves et des travailleurs libres, pour fournir l’essentiel des efforts qui ont permis la construction de la Maison-Blanche, du Capitole, et d’autres bâtiments gouvernementaux».

L’association précise que ces esclaves ont travaillé dans une carrière appartenant au gouvernement, à Aquia, dans l’État de Virginie. Ils y auraient taillé les pierres destinées aux murs de la Maison-Blanche. L’équipe chargée de la construction comprenait aussi des ouvriers blancs venus du Maryland, de Virginie, ainsi que des immigrés irlandais, écossais, et arrivés d’autres contrées d’Europe.

«La construction a démarré en 1792 à Washington D.C., une nouvelle capitale située dans une région peu peuplée, précise l’association sur son site. La décision de situer la capitale sur un territoire à la lisière entre deux états esclavagistes, la Virginie et le Maryland, a finalement influencé l’acquisition des travailleurs pour construire les bâtiments publics.»

Ce n’est pas la première fois que Michelle Obama évoque ce fait historique dans un discours. En juin, elle l’avait mentionné dans un discours donné au City College de New York.

liberation.fr

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1869 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Minutes infos plus 0 Comments

La commission de vérification électorale, bientôt complétée

Trois secteurs devraient acheminer les noms de leurs représentants pour compléter la commission de vérification électorale indique Pierre Espérance, l’un des représentants du secteur des droits humains au sein de

Dernière Heure 0 Comments

Haïti/Budget : manifestation politique les 28, 29 et 30 septembre

Du 28 au 30 septembre 2017, les organisations populaires, les membres des partis politiques de l’opposition, les anciens employés révoqués dans des institutions publiques, les chômeurs, les associations des étudiants

Dernière Heure 0 Comments

Le festival « Libérez la parole » 2015 se tient en hommage au journaliste Jean Dominique

La 4e édition du festival « Libérez la parole » se tient du 12 au 19 juillet 2015. Piloté par le Centre PEN Haïti, ce festival se déroule dans plusieurs

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply