B.B King n’a pas été empoisonné

B.B King n’a pas été empoisonné

BB King15Alors que la famille du King of Blues se déchirait autour des raisons du décès de grand chanteur américain le 14 mai dernier, une autopsie vient de mettre au clair les circonstances de sa mort. Le chanteur n’a pas été victime d’empoisonnement comme le dénonçaient deux de ses filles, mais a tout simplement tiré sa révérence, naturellement, à l’âge de 89 ans.

Le 14 mai dernier, le monde de la musique était en deuil : l’une des légendes du blues s’éteignait après une carrière éblouissante. Hospitalisé en avril dernier à cause de son diabète qui le faisait souffrir de déshydratation selon une de ses filles, le King of Blues avait finalement rendu son dernier souffle dans sa maison de Las Vegas.

Alors que la mort du B.B King avait officiellement été considérée comme naturelle, deux des filles du roi du blues, Karen Williams et Patty King, avaient émis certaines réticences. Quinze jours après le décès de leur père, elles avaient toutes deux pointé du doigt la culpabilité du manager de B.B King, Laverne Toney, dans un document destiné à la justice : “ Je pense que mon père a été empoisonné et que des substances étrangères lui ont été administrées afin d’accélérer son décès,” avait écrit l’une d’entre elles.

Le suspect avait alors rapidement démenti ces allégations que les avocats chargés de la succession avaient trouvé totalement “ridicules.” Afin de départager les deux camps, la justice avait programmé une autopsie sur le corps du chanteur ce qui avait attristé une partie des proches du musicien.

Celle-ci, dont les résultats ont été publiés hier, est sans appel. Le bureau du médecin légiste chargé de l’examen a finalement démenti les accusations des deux filles du chanteur dans un communiqué. “A ce stade, nous pouvons affirmer que M. King est mort de causes naturelles,” a-t-il estimé. Selon le spécialiste, à 89 ans, la légende du Blues était particulièrement malade. B.B King souffrait notamment de la mala­die d’Alz­hei­mer mais aussi de défaillance cardiaque, d’hy­per­ten­sion et de diabète. Inhumé en pleine dispute entre les clans le 31 mai dernier dans le delta du Missis­sipi, le roi du blues peut désor­mais enfin repo­ser en paix.

fr.people.yahoo.com

About author

You might also like

Politique 0 Comments

Moise Jean Charles: Dessalines, la plus grande source d’inspiration pour les peuples noirs du monde entier

Le candidat à la présidence sous la bannière de la Plate-forme « Pitit Dessalines » a adressé un court message au peuple haïtien à l’occasion de la commémoration de la date ramenant

Societe 0 Comments

Embouteillages asphyxiant à Port-au-Prince

À quelques jours des festivités de fin d’année, les opinions restent toujours convergées autour de la problématique d’embouteillages monstres, incommodants dans l’aire métropolitaine et ses environs. Le Directeur central de

Minutes infos plus 0 Comments

Les priorités du Canada en Haïti

Les priorités du Canada pour la période de 2015–2020 sont la croissance économique et la prospérité, un gouvernement démocratique et responsable, la primauté du droit et la sécurité, ainsi que

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply