Blatter : «Haïti renaîtra de ses cendres»

Blatter : «Haïti renaîtra de ses cendres»

photo:le nouveliste

photo:le nouveliste

Après avoir foulé le sol haïtien dans l’après-midi du lundi 15 avril 2013, le chef suprême de l’instance mondiale du football, qui a été d’abord reçu au salon diplomatique de l’aéroport international Toussaint Louverture, a ensuite participé à un dîner spécial à l’hôtel Royal Oasis dans la soirée. Joseph S. Blatter a été le mardi 16 avril au stade Sylvio Cator pour visiter l’unique enceinte sportive du pays capable de recevoir un match international, puis au palais national pour y voir le président de la République, et enfin, il s’est rendu au centre FIFA Goal pour inaugurer les infrastructures sportives financées par l’institution qu’il dirige depuis 1998, et boucler son périple de deux jours en Haïti avant de s’envoler pour le pays de Fidel Castro (Cuba).

La grande famille du football était présente au siège de la Fhf. A commencer par les présidents des équipes évoluant en première et en deuxième division, les membres du comité exécutif de la Fhf et plus d’une cinquantaine de jeunes footballeurs et footballeuses. Et pour rehausser l’éclat de cet événement, une bande rara et le groupe « Ayiti Tchaka Danse » s’étaient surpassés, et ce, pour la plus grande joie de Blatter, tout souriant. Accompagné de son secrétaire général, Jérôme Valcke, et du président de la Confédération d’Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes de football (Concacaf), Jeffrey Webb, Joseph Blatter s’est montré très élogieux à l’égard non seulement d’Yves « Dadou » Jean-Bart qui lui a rendu la pareille, mais également à l’égard de la ministre des Sports, Magalie Racine. Faisant un résumé de sa rencontre avec le président de la République, l’homme fort du football mondial s’est réjoui suite aux promesses faites par Michel Joseph Martelly dans la quête de venir au secours du football. « Ce matin, j’ai eu la chance d’assister à une importante séance de travail à laquelle ont participé le président de la République, Michel Joseph Martelly, et celui de la Fédération haïtienne de football (Fhf), Yves Jean-Bart. Ils en ont profité pour poser en priorité le problème du football haïtien. Au terme de cette rencontre, le premier citoyen de la République a pris la ferme décision de venir en aide au sport roi du pays. Ainsi, il a décidé de créer une commission tripartite. Cette dernière comporte la ministre des Sports, le président de la Fhf et un représentant de la FIFA. «Sans vous cacher, j’ai pris au mot les déclarations faites par monsieur Martelly. Que je sache, le football haïtien renaîtra de ses cendres », a commenté le responsable de la FIFA . Selon les propos de Blatter, cette commission aura pour objectif premier de mener à bon port le navire du football national, de lui permettre de redorer son blason, et de combler son déficit d’image à l’échelle internationale. «Haïti comprend trop de footballeurs de talents, alors qu’en revanche, elle est absente, et ce, depuis 1974 dans une phase finale de Coupe du monde. De ce fait, Haïti, qui fait face trop souvent à des contraintes économiques, ce qui lui empêche d’être présente dans la fête du football mondial, aura sous peu les moyens de sa politique, et ce, grâce à la création de cette commission », a clairement expliqué le president de la FIFA. D’autre part, la ministre des Sports s’est dit prête à mettre les bouchées doubles pour voler au secours du foot. « J’ai hâte de mettre la main à la pâte pour faire avancer ce projet. Ainsi, les ministères tels celui de la Santé publique, de la Culture sont également inclus dans la commission mentionnée par monsieur Blatter », a fait savoir Magalie Racine. Que de belles promesses pour Haïti! « Haïti aura à organiser une phase finale des éliminatoires de la Coupe du monde quand elle atteindra le tournoi hexagonal », a déclaré Jeffrey Weebb, pour répondre à la question « pourquoi le pays n’a toujours pas été retenu pour organiser les tournois donnant accès à une phase finale de Coupe du monde?». Le secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke a promis d’étudier la requête du secrétaire général de l’Association haïtienne de presse sportive (Ashaps) afin qu’elle bénéficie d’un séminaire de formation sous peu, comme ce fut le cas en septembre 2011 avec Edy Hamel. Signalons que la délégation de la FIFA, avec Joseph S. Blatter en tête, visitera Cuba dès ce mercredi avant de se rendre au Panama, et la commission tripartite formée par les représentants de la FIFA, de la FHF et du MJSAC tiendra sa première réunion dans les mois qui viennent, entre autres, en octobre.

 

Le nouveliste

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1873 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Haïti/Sport-Classement FIFA : Haïti régresse à nouveau

Haïti perd une nouvelle place dans le classement mensuel de la FIFA. De la 38e place au classement mondial, en janvier dernier, Haïti se retrouve ce mois de mars en

Football/Gold Cup :Haiti débute sa première phase de préparation

  C’est ce lundi 6 mai 2013 que la sélection nationale de football entame sa préparation en vue de sa participation à la phase finale de la Gold Cup en

Dernière Heure 0 Comments

Duckens Nazon rejoint les grenadiers en Floride, le 5 janvier 2016

La sélection nationale de football se prépare en Floride en prévision du match du 8 janvier prochain face à Trinitad & Tabago dans le cadre des barrages de la Copa

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply