Chéristin Ferdinand dit Mass Design assassiné par des bandits armés

Chéristin Ferdinand dit Mass Design assassiné par des bandits armés

Chéristin Ferdinand dit Mass Design a été assassiné, lundi soir à Puits Blain, Delmas 75, par des bandits armés. L’ancien animateur d’émission musicale à la Radio scoop FM, Mass Design abandonnait le micro pour se porter candidat à la députation pour la circonscription de Sainte Suzanne (Nord-Ouest).

En 2013, Mass Design accordait une interview à Haïti Infos Plus sur l’évolution de l’industrie musicale en Haïti. Voici l’intégralité de cette interview.

Haïti-Entertainment : un secteur en quête d’un nouveau souffle 

On utilise le concept « l’industrie de la musique haïtienne» à tout bout de champ. Cela fait l’objet de grands débats entretenus par les animateurs soucieux de réfléchir sur le sujet. La musique est une profession comme toute autre », dixit : le légendaire maestro de l’orchestre Septentrional, feu Hulric Pierre-Louis. Cependant, le secteur est en proie à de sérieuses difficultés. Cheristin Ferdinand dit Mass Design, l’animateur d’une émission Compas direct sur la radio « Planèt Kreyòl » 106.5 FM, croit qu’il ne faut plus abuser du concept « l’industrie de la musique haïtienne ». « On est loin d’une telle réalité », soutient Mass Design qui a commenté les problèmes auxquels sont confrontés respectivement Djakout #1 et T-Vice. Cheristin Ferdinand dit Mass Design qui répond aux questions de Haïti Infos Plus accueille favorablement la montée de Klass et de Zenglen dans le marché du compas direct.

HAIP : Qu’est-ce qui s’est passé pour le bal Djakout #1 et Zenglen du 1e novembre 2013?

MD: Je dois vous rappeler qu’il y avait une affiche Djakout #1 et Zenglen, la veille au Cap-Haitien. Une soirée annulée pour cause d’un long retard enregistré par l’une des trois voitures de location transportant les musiciens. L’affiche fixée pour le 1e novembre à Café Trio était l’unique rendez-vous à Port-au-Prince. À la surprise générale, le public n’a pas fait le déplacement. Je crois avoir constaté une grande baisse dans le secteur de l’Entertainment chez nous. Djakout #1 fait face à des moments difficiles en raison de l’absence du keytariste Reginald Bastien dit Ti Régi qui crée encore la confusion. Selon mes dernières informations, il n’est plus membre du groupe musical.

HAIP : Djakout #1 n’était pas seul, il y avait aussi Zenglen pour cette affiche?

MD : Zenglen devrait apporter un plus à cette soirée dansante, mais il ne faut pas ignorer que c’était le week-end de la Toussaint et du jour des morts. Vous savez bien que la population haïtienne reste très attachée avec leur croyance religieuse. Plusieurs personnes avaient choisi d’aller se recueillir dans un peristil ou participer à une cérémonie vaudou. Voilà l’un des handicaps qui a occasionné l’échec de ce programme. De plus, Djakout #1 n’est pas au sommet de sa forme. Vue l’annulation de la soirée prévue au Cap-Haitien, des rumeurs laissaient croire que Zenglen n’était pas en Haïti. Tout ceci a contribué largement à gâcher la soirée du 1e novembre.

HAIP : Que se passe-t-il au sein de Djakout #1 et de T-Vice ?

MD: Nous utilisons abusivement les mots « Haitian music industry » (HMI), mais est-ce que nous avons les moyens de notre politique ? Nous n’avons qu’une boutique, rien d’autre. Je cite en exemple T-Vice. Tout le monde pense que ce groupe musical jouit d’une excellente stabilité structurelle. Aujourd’hui, quatre musiciens sont partis. Selon Roberto Martino, il s’agit d’un complot destiné à faire disparaitre le groupe. Mais, il ne faut pas oublier que le socle de ce groupe musical est fondamentalement axé sur Roberto et Reynaldo Martino ainsi que Gessie Alkaal. Les musiciens qui sont partis n’ont pas provoqué la dislocation du Vice2k. L’acquisition du bassiste Felder Antoine transfuge de Disip est bénéfique pour TVice. Prenons le cas de Nu Look qui s’était reposé sur Gazman Pierre et Arly Larivière, la séparation de ces deux compères a fait du tort au marché.

Le Djakout #1 fait face également à d’énormes problèmes de stabilité et de discipline. On peut parler d’absence de respect mutuel au sein du groupe dans lequel les querelles sont récurrentes. Les chamailleries tantôt entre Shaba et Roro, tantôt entre Pouchon et Shaba nuisent souvent à la stabilité de Djakout # 1.

Par ailleurs, les opus de Klass et de Zenglen ont aidé le Compas direct à traverser miraculeusement la zone de turbulence. Cela aurait été une catastrophe si le Compas direct devait compter tout simplement sur la production musicale de Djakout # 1 et de T-Vice.

HAIP : Qui a intérêt à faire disparaitre Nu Look, Djakout # 1 et T-Vice ?

MD : « La musique est une profession comme toute autre », je cite feu maestro Hulric Pierre-Louis de l’orchestre Septentrional. La majorité des musiciens ne sont pas des employés. Certains musiciens haïtiens qui résident en Amérique du Nord, dans la Caraïbe et en Europe se trouvent dans l’obligation d’accomplir d’autres activités lucratives pour survivre. Chauffeurs de taxi à Miami, enseignants dans les Antilles constituent fort souvent leurs activités parallèles. Nous parlons ainsi d’excellents musiciens dont leurs œuvres garnissent le répertoire musical haïtien ; pourtant ils vivent très mal.

Dieu merci ! La règle a des exceptions. Prenons le cas de « Kreyol La ». Ses musiciens bénéficient d’un traitement équitable. Ils jouissent des mêmes privilèges. Cependant, le groupe T-Vice s’est doté d’une autre structure. Roberto, Reynaldo et Gessie sont propriétaires tandis que les autres musiciens, des djobeurs.

HAIP : Que pensez-vous des albums de Klass et de Zenglen ?

MD : Ces deux albums insufflent une bouffée d’oxygène dans la musique dansante haïtienne. Brutus Derissaint, maestro du groupe Zenglen, a su bien rebondir suite au départ de Jean Hérard Richard dit Richie. Brutus a le mérite d’entretenir la confiance des fans. Inviter des musiciens chevronnés à travailler sur le dernier opus de son groupe, Brutus a réalisé un coup de maitre. C’est ce je pense.

Quant au Klass, je dois vous dire que Richie a effectué un bon travail puisqu’il a courtisé d’autres marchés. Klass s’inscrit, pour l’instant, dans la lignée des meilleures formations musicales haïtiennes. Ce groupe compte en plus dans son rang l’un des meilleurs chanteurs du genre compas. Ederse Stanis dit Pipo qui est un solide musicien a atteint le niveau qu’on attendait de lui depuis longtemps. Aujourd’hui, la collaboration de Pipo avec Richie au sein de Klass a enfanté un duo gagnant. Ce qui s’est passé au cours de l’été avec Klass en Haïti va se reproduire à la fin de l’année, si la classe politique donne cette chance.

Certes, Zenglen a produit le hit de l’année : « Rezilta ». Cependant, l’album de l’année revient à Klass « Fel vini avan. »

HAIP : Merci et à bientôt.

MD : C’est à moi de vous remercier.

Propos recueillis par Walter Cameau

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1873 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Minutes infos plus 0 Comments

CEP : Mosler Georges démissionne

Me Mosler Georges, directeur exécutif du Conseil électoral provisoire (CEP), démissionne de son poste. Me Georges révèle avoir remis sa démission au CEP dès la prise de fonction des nouveaux

Societe 0 Comments

La sécheresse aux portes du Plateau central

Le soleil est au zénith. Sous un manguier, entre quelques bananeraies jaunies, Mérion Lubin, 69 ans, tue le temps. Il ne fait que ça depuis que le ciel a fermé

Societe 0 Comments

l’Equateur exige une lettre d’invitation aux visiteurs haïtiens

Selon le ministère des affaires étrangères de l’Equateur, le document doit être soumis à la légalisation de l’unité de la chancellerie avant l’entrée des citoyens en territoire équatorien.

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply