Cité Soleil, environ une quinzaine de morts – Silence de la Police nationale

Cité Soleil, environ une quinzaine de morts – Silence de la Police nationale

Environ une quinzaine de personnes ont trouvé la mort, dans la soirée du vendredi 16 octobre 2015, dans des circonstances troublantes à la grande agglomération de Cité Soleil (municipalité au nord de la capitale).

Selon une version, une intervention musclée, effectuée par des éléments de la Brigade d’opération et d’intervention départementale (Boid), une unité spécialisée de la Police Nationale d’Haïti (Pnh), serait à l’origine de cette tuerie perpétrée à Cité Soleil.

La Pnh aurait procédé à l’arrestation de plusieurs personnes suspectes, lors de cette intervention.

Les responsables au sein de la Pnh se gardent, pour le moment, de donner leur version sur ce qui s’est passé à Cité Soleil, le 16 octobre 2015.

Une autre version, relayée par les médias, évoque de possibles affrontements entre gangs armés, qui auraient provoqué la mort de plusieurs personnes à Cité Soleil, le weekend dernier.

Les nouvelles violences, enregistrées à Cité Soleil, s’expliquent par le fait que des candidats aux prochaines élections veulent avoir le contrôle de ce bidonville, qui représente une zone électorale importante, estime le coordonnateur national de l’observation à la Commission épiscopale (catholique romaine) Justice et paix (Jilap), Rovelson Apollon.

Pour ce faire, les candidats influenceraient les groupes de gangs pour y parvenir.

Même les policiers ne seraient pas épargnés par les violences en cours à Cité Soleil et dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, relève Jilap.

Dans l’après-midi du lundi 14 septembre 2015, deux agents de la Pnh ont été abattus à Drouillard, dans la commune de Cité Soleil.

Inquiets par la nouvelle vague de violences, de nombreux habitants chercheraient à abandonner leurs résidences dans une partie de Cité Soleil, selon les informations disponibles.

Par ailleurs, un agent de la Pnh, dont l’identité n’est pas encore révélée, aurait succombé à ses blessures à l’hôpital, suite à une agression par balles à Delmas, le samedi 17 octobre 2015.

Alterpresse

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1887 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Dernière Heure 0 Comments

Mutinerie à l’Arcahaie, 172 évadés, 4 blessés, le Sénat condamne

Une mutinerie a éclaté à la prison civile de l’Arcahaie (Nord-Ouest de la Capitale), samedi après-midi. Les mutins auraient fait irruption dans une zone utilisée par les gardiens et se

Minutes infos plus 0 Comments

Privert annonce pour bientôt l’arrêté présidentiel nommant la commission de vérification électorale

L’arrêté présidentiel nommant les 5 personnalités de la commission d’évaluation électorale devrait être publié incessamment dans le journal officiel Le Moniteur, annonce le président provisoire Jocelerme Privert affirmant avoir à

Politique 0 Comments

Smarck Michel (1937 – 2012), message du Gouvernement

 Le Président Michel Martelly et le Premier Ministre, Laurent Lamothe, ont appris avec consternation la nouvelle de la disparition de l’ancien Premier Ministre haïtien, Smack Michel survenue ce samedi 1er

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply