Connecter les jeunes à l’entrepreneuriat

Connecter les jeunes à l’entrepreneuriat

Inciter les jeunes à créer leur propre entreprise : c’est la nouvelle voie qu’entend emprunter le ministère du Commerce et de l’Industrie à travers le Service d’appui aux entreprises, qui a organisé une séance de formation à l’intention de 39 jeunes d’une dizaine d’écoles professionnelles de Port-au-Prince.

 

Le ministère du Commerce et de l’Industrie a clôturé, ce vendredi 4 janvier 2013, un séminaire de formation de trois jours sur la création d’entreprises animé les 27, 28 décembre et 4 janvier et organisé à l’intention d’une quarantaine de jeunes issus de 9 écoles professionnelles de la zone métropolitaine de Port-au-Prince. C’est la direction du Service d’appui aux entreprises (SAE) dudit ministère qui a pris cette initiative en vue d’inciter les jeunes professionnels à créer leur propre entreprise.

Durant ces trois jours, les jeunes ont eu l’occasion d’apprendre à monter un plan d’affaires, de savoir les processus de création d’une entreprise et de connaître comment chercher des fonds pour lancer son entreprise. Trois jours fructueux, si l’on croit les témoignages des jeunes ayant pris part à ce séminaire. « Cette formation est indispensable pour des jeunes qui apprennent une profession dans un pays où le taux de chômage est élevé », a indiqué un jeune venant de l’école professionnelle Haïti Tec. Pour lui, ce séminaire lui dote d’une arme pour entamer une petite affaire après son diplôme afin de ne pas connaitre le même sort que bon nombre de jeunes diplômés qui cherchent et attendent encore un travail. Ils ont promis de répliquer cette formation dans leurs écoles respectives.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Wilson Laleau, qui a remis des certificats aux participants du séminaire, estime que ce séminaire est une formation pour savoir comment affronter l’avenir. « Cette formation doit être organisée pour un plus grand nombre de jeunes dans tout le pays », a dit le ministre du Commerce, qui invite le Service d’appui aux entreprises à prendre les dispositions à organiser ce type de séminaire pour les élèves de la classe terminale.

La création d’emplois est, selon le ministre, la voie à suivre pour que le pays démarre réellement. « C’est ainsi qu’on peut changer le pays, en incitant les jeunes à créer leurs propres affaires au lieu d’attendre un travail », a souligné le ministre, qui souhaite que plusieurs entreprises soient créées par les jeunes qui ont suivi ce séminaire en entrepreneuriat, dont certains ont déjà identifié des filières pour se lancer dans le monde des affaires.

« J’espère vous voir prochainement au ministère avec votre plan d’affaires en quête de crédits pour lancer votre entreprise », a souhaité Wilson Laleau, indiquant que le monde de l’entrepreneuriat n’est pas aussi difficile que l’on croit. Il leur conseille toutefois de produire non pas pour les gens de leur quartier, mais pour les gens du monde entier.

Le Service d’appui aux affaires, dont l’objectif est d’encadrer les petites et moyennes entreprises dans un souci de renforcer leurs capacités d’approvisionner le marché local et de le formaliser, aura à organiser d’autres séminaires similaires destinés aux jeunes du pays. Cette structure du ministère du Commerce et de l’Industrie organisera le 15 janvier 2013 la première édition d’une foire de l’innovation.

Le nouvelliste

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1887 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Politique 0 Comments

Cinq candidats à la présidence contestés notamment Laurent Lamothe

Le citoyen Jean Nazaire Tide, de la Plate forme JISTIS, a contesté la candidature à la présidence de Laurent Lamothe n’ayant pas obtenu décharge de sa gestion des affaires de

Politique 0 Comments

Haïti-Salaire minimum : les syndicats veulent contraindre le président à faire marche arrière

Le coordonnateur général de la Coordination nationale des ouvrières et ouvriers haïtiens (Cnoha) annonce la poursuite de la mobilisation ouvrière, suite à la décision, le 27 juillet, du président Jovenel

Minutes infos plus 0 Comments

Le « kit électoral » a-t-il une identité linguistique en Haïti ?

« Sur la page Facebook du PNUD dans un poste [sic] daté du mardi 23 juin 2015 on peut lire ceci : « Le Conseil électoral provisoire (CEP) a reçu

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply