Haïti-Budget : le parti « Rasin kan pèp la » alerte sur une aggravation de la crise socio-politique

Haïti-Budget : le parti « Rasin kan pèp la » alerte sur une aggravation de la crise socio-politique

L’application du budget 2017-2018 controversé risque d’aggraver la crise socio-politique en Haïti, prévient l’économiste Camille Chalmers, porte-parole du parti politique « Rasin kan pèp la ».
Cette disposition va également créer une situation encore plus désespérante pour les couches défavorisées du pays, avertit-il, lors d’une conférence de presse, le vendredi 22 septembre 2017.
Ce budget, qui serait très éloigné des préoccupations quotidiennes de la population, devrait tenir compte des demandes, des priorités et des réflexions émanées des collectivités territoriales, souligne-t-il.
L’Exécutif a réduit la dotation budgétaire de la Grande Anse et du Sud dans le budget 2017-2018 alors que le Grand Sud avait été rudement frappé par le puissant ouragan Matthew en octobre 2016, déplore Charlmers.
Il plaide en faveur de prévisions pouvant aider les producteurs et paysans de ces départements à se reconstituer.
Par ailleurs, aucune disposition n’est prise pour récupérer les fonds dilapidés, notamment ceux du Petro Caribe, par des anciens fonctionnaires de l’État sous la présidence de l’ancien chef d’État Joseph Michel Martelly, déplore Charlmers.
Il dit ne pas prendre au sérieux les propos du président Jovenel Moïse qui continue de soutenir que le budget 2017-2018 fait peur aux corrompus.
« Le budget 2017-2018 (controversé) entre dans une logique traditionnelle de favoriser la corruption en Haïti » ainsi qu’une approche rentière, soutient l’économiste.
À travers la pratique d’invasion fiscale, l’État aurait facilité les grandes entreprises et l’oligarchie pour qu’elles ne paient pas de taxes, dénonce le parti Rasin kan pèp la.
Le budget prévoit, dit-il, une augmentation exorbitante des taxes, impôts ainsi que des prix des services fournis aux contribuables.
Il appelle à une intensification de la mobilisation contre la promulgation du budget dans le journal officiel « Le Moniteur », critiqué par divers secteurs de la vie nationale.
Il exhorte tous les secteurs à rejoindre la mobilisation en vue de contraindre Jovenel Moïse à faire marche arrière sur ce budget.
Source : Alterpresse

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1855 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Politique 0 Comments

Votre nom est-il sur la liste ?

Pour avoir accès au ministère de la Communication vendredi dernier, les noms des employés de cette institution devaient se trouver sur une petite liste entre les mains des agents de

Dernière Heure 0 Comments

Durban : la 21ème Conférence sur le Sida s’achève sur un appel à mettre fin aux discriminations

Au dernier jour de la 21ème Conférence internationale sur le sida à Durban, en Afrique du Sud, le Directeur exécutif adjoint du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Nigeria : Boko Haram met le nord-est à feu et à sang

Le nord-est du Nigeria vit en ce moment au rythme des attaques terroristes de Boko Haram. En ce mois saint pour les musulmans, la secte islamiste a multiplié les attentats

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply