Haïti : des différends politiques, la menace du choléra, 12 Casques bleus et deux nouveaux puits

Haïti : des différends politiques, la menace du choléra, 12 Casques bleus et deux nouveaux puits

Les habitants de Pilate, une ville isolée dans le nord d’Haïti, ont observé récemment une scène inhabituelle : des hommes étrangers en uniforme posant les fondations en béton d’un puits près de l’hôpital et de l’école locale.

Ces habitants s’étaient pourtant résignés à un approvisionnement en eau déficient depuis des mois après les affrontements politiques qui ont conduit en décembre au sabotage du système d’adduction d’eau existant.

« Il y avait un différend entre les deux partis politiques et, pour punir la population de la ville, l’un d’entre eux à couper l’alimentation en eau de la communauté », raconte la Directrice générale de l’Hôpital L’Espérance de Pilate, Sœur Louisa Bélanger.

Le sabotage signifiait que les résidents devaient compter sur des approvisionnements en eau externes dans un endroit déjà difficile d’accès, alors que l’arrondissement de Plaisance, où se trouve la région de Pilate, est connu pour son relief montagneux et la faiblesse de son réseau routier. Cela n’a fait qu’aggraver une situation déjà désastreuse à Pilate, identifiée par les autorités en novembre 2015 comme l’une des 15 communautés sous «alerte rouge» pour l’épidémie de choléra dans le pays.

Coïncidant avec la Journée internationale de l’eau le 22 mars, un groupe de fonctionnaires des Nations Unies, dirigé par le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour Haïti, Mourad Wahba, a visité Pilate pour rencontrer des représentants des autorités locales et des groupes communautaires afin d’évaluer les besoins de la ville après le sabotage.

M. Wahba était accompagné de représentants du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (BCAH), ainsi que de spécialistes de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

« Nous sommes prêts à vous aider avec l’approvisionnement en eau mais nous demandons de la vigilance pour la viabilité à long terme du système », a déclaré lors de la visite M. Wahba, qui sert également de Coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Haïti. « La conscience civique des résidents de Pilate est fondamentale à cet égard ».

Lire plus sur http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38235#.V_XMGFThDIU

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1887 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

Logos Hope dans les rades de Port-au-Prince, du 11 au 28 août

La plus grande librairie flottante au monde, le MV Logos Hope, fera escale en Haïti, au Wharf de l’Autorité portuaire nationale (APN), du 11 au 28 août 2017. Ce navire

Politique 0 Comments

Inauguration de nouveaux bâtiments de santé

Après l’effondrement des bâtiments du ministère de la Santé publique lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010, son personnel travaille dans un environnement inadéquat. L’inauguration de deux nouveaux

Dernière Heure 0 Comments

Visite en Haïti du Rapporteur Spécial des Nations Unies pour le Droit à l´Education (DHE), Kishore Singh

Le Rapporteur Spécial des Nations Unies pour le Droit à l´Education (DHE) effectue une visite en Haïti, du 28 au 31 juillet 2016. Kishore Singh répond à l´invitation de l´Office

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply