Haïti-Elections : Le G8 rejette la formation de la commission d’évaluation électorale

Haïti-Elections : Le G8 rejette la formation de la commission d’évaluation électorale

Le Groupe des 8 candidats à la présidence (G8) rejette la commission d’évaluation électorale formée par l’exécutif.

Dans un communiqué rendu public le jeudi 17 décembre 2015, le G8 soutient que le président de la République Michel Martelly a donné l’ordre à la commission de confirmer ce qui est contesté. Selon le décret formant ladite commission les deux candidats à la présidence qui iront au second tour peuvent déléguer leurs représentants pour assister aux travaux de la commission électorale pro-gouvernementale.

Le G8 condamne la légèreté avec laquelle l’exécutif aborde le problème de la crise électorale en formant une commission présidentielle électorale sans tenir compte de leurs revendications.

Le Groupe avait appelé dans une note en date du 3 novembre à identifier des secteurs susceptibles de recommander des personnalités crédibles au sein de la commission d’enquête indépendante chargée de rétablir la sincérité du scrutin du 25 octobre 2015, jugés frauduleux.

Il déplore le fait que l’exécutif n’ait pas pris le temps de consulter les sénateurs en poste et les acteurs impliqués dans la crise pour trouver l’indispensable consensus sur le choix des personnalités appelées à former la « commission d’enquête indépendante » dont plusieurs secteurs réclamaient la formation.

Le G8 appelle la population à rester mobilisée jusqu’à ce que l’exécutif comprenne la nécessité de respecter le verdict des urnes.

Il continue d’exiger la démission des membres du Conseil électoral provisoire (Cep) et les invite à se mettre à la disposition de la justice pour les graves présomptions de corruption qui pèsent sur eux.

Il demande que l’action publique soit mise en mouvement contre les auteurs, instigateurs complices et receleurs de ces actes de corruption.

L’ancien président du Sénat, Dieuseul Simon Desras a fait état de pots-de-vin, qu’auraient reçus trois conseillers électoraux, notamment Yolette Mengual, Lourdes Edith Delouis et Vijonet Démérot, de la part de certains candidats, en vue de proclamer la victoire électorale de ces derniers.

Malgré la mise sur pied de la commission d’évaluation électorale, critiquée par divers secteurs du pays, l’opposition prévoit de nouvelles manifestations dans les rues pour le 27 décembre 2015 en vue de voter symboliquement contre le chef de l’Etat, les membres du CEP et la communauté internationale.

Lors d’un point de presse le jeudi 17 décembre, le premier ministre Evans Paul a appelé les secteurs de l’opposition à laisser à la commission le soin de faire son travail.

Source : alter presse

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1849 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Minutes infos plus 0 Comments

Haïti-Élections : une résolution du sénat exige le report des élections annoncées pour le 24 janvier

Le sénat a adopté, mercredi, une résolution exigeant l’annulation du second tour de la présidentielle et des législatives partielles prévues pour le 24 janvier 2016. 15 sénateurs ont voté en

Politique 0 Comments

Belgique : Michel J Martelly au IIe Sommet des Chefs d’État

Le Président Michel Joseph Martelly a laissé le pays, lundi, à destination de la Belgique où il participe, les 10 et 11 juin 2015, au IIe Sommet des Chefs d’État

Politique 0 Comments

Me Lucmane Delile déclare la guerre aux kidnappeurs

Me Lucmane Delile a pris ses fonctions mardi comme le nouveau commissaire du gouvernement de Port-au-Prince en lançant la chasse aux kidnappeurs et autres individus ayant trempé dans des activités

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply