Haïti – Ouragan Matthew : six mois après, précarité des soins de santé à Dame-Marie

Haïti – Ouragan Matthew : six mois après, précarité des soins de santé à Dame-Marie

En quittant la ville de Jérémie, chef-lieu du département de la Grand-Anse situé au nord-ouest de la presqu’île, pour rejoindre plus à l’ouest, la ville de Dame-Marie, il faut traverser trois autres communes à savoir Marfranc, Moron et Chambellan. La situation de ces villes, toujours critique, signe l’angoisse et la désolation.
En entrant dans la ville de Dame Marie, six mois après l’ouragan, la misère et le désespoir se lisent à première vue sur le visage des habitants luttant sans répit pour renouer avec la vie normale. Sévèrement ravagée par l’ouragan Matthew au début du mois d’octobre 2016, Dame Marie vit dans l’amertume les retombées des dégâts causés par ce cyclone. Les décombres, les maisons dépouillées de leur toit, les jardins détruits attirent encore l’attention.
« La population a fait des pertes énormes. Bœufs, cabris, moutons, chevaux, sont autant de bétails disparus dans cette catastrophe », a rappelé Odner Laguerre, le guide qui nous indiquait la route conduisant à l’hôpital de la Communauté de Dame-Marie (HCDM).
Dans les couloirs de l’hôpital souffle le vent du désespoir, de la souffrance et de la peur. Les patients attendent avec impatience de recevoir des soins de la part des médecins en service. Mackenson Dazny, médecin et assistant directeur de l’hôpital, a accueilli cordialement notre équipe.
« On a vécu des tristes moments à l’hôpital lors du passage de l’ouragan Matthew. En dépit de nos faibles moyens en matière d’équipement sanitaire et de matériels nécessaires on a prodigué des soins à des milliers de patients », a fait remarquer Docteur Dazny déplorant aussi le nombre limité de médecin opérant dans la médecine d’urgence à Dame-Marie.
L’assistant directeur de l’hôpital a présenté un tableau sombre de l’impact de cette catastrophe au niveau de la communauté Dame-Marienne. Quelques mois après le passage de l’ouragan, l’hôpital de Dame Marie a pris en charge beaucoup de cas de malnutrition soit 5 à 6 cas par jour, a indiqué le médecin faisant état également de la montée des cas de viols et de grossesses non désirées dans la population. « L’hôpital de la Communauté de Dame-Marie (HCDM) a une capacité de 40 lits. Pour le moment, une dizaine est opérationnelle », a-t-il ajouté.
La ville de Dame Marie parait verte, calme et modeste. Dépourvue de courant électrique, à l’instar des autres villes du département de la Grand-Anse, Dame Marie aurait besoin, au profit de sa population, d’un renforcement en appui psychologique pour la prise en charge des blessures psychiques laissées par l’ouragan Matthew, événement potentiellement traumatique.
HJ/HAIP

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1855 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

Haïti, coup d’envoi de la Carifesta

Haïti accueille la 12e édition du festival des arts de la Caraïbes qui débute avec une grande  passion. 21 pays de la région caribéenne en prennent part. D’autres pays amis participent également

Culture 0 Comments

5e édition du Festival du Film Québécois en Haïti

La 5e édition du Festival du Film Québécois en Haïti (FFQH) se tiendra du 5 au 12 avril 2016 à Port-au-Prince (à l’Institut Français et à FOKAL) et à Jacmel

Minutes infos plus 0 Comments

La Grèce attend l’aide financière de Bruxelles et de la BCE

Après l’aval dans la nuit du Parlement grec aux premières réformes exigées par les créanciers, Athènes attendait une bouffée d’air pour faire face à ses besoins financiers immédiats, à la

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply