Haïti/élection : les échos de la presse locale

Haïti/élection : les échos de la presse locale

Un sondage fait beaucoup parler en Haïti ce vendredi : il s’agit d’ « un sondage de sortie des urnes », réalisé le 25 octobre dernier par l’institut brésilien Igarapé. « L’enquête basée sur des entretiens avec 1800 électeurs de 135 centres de vote dans l’ensemble des dix départements d’Haïti révèle un schéma de vote très différent de celui des résultats officiels », tels qu’ils ont été annoncés par le Conseil électoral provisoire, constate Alterpresse. Selon ce sondage, le candidat du parti au pouvoir PHTK, Jovenel Moïse, n’arriverait pas en tête du premier tour de la présidentielle: il n’aurait obtenu que 6,3% des voix, et serait donc en quatrième position.

Plusieurs candidats à la présidence ont dénoncé ces derniers jours des fraudes massives en faveur de Jovenel Moïse. Le poulain de Michel Martelly ne cesse de rejeter ces accusations. Huit candidats ont demandé au CEP de mettre en place une commission indépendante pour vérifier les résultats du premier tour. Cette demande a été rejetée par le Conseil électoral.

Mais Jeudi, le bureau du contentieux électoral national a donné son accord à une vérification des procès-verbaux à Maryse Narcisse de Fanmi Lavalas, le parti de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide. Maryse Narcisse était la seule candidate parmi les mieux placés à avoir contesté les résultats par voie légale. « Maryse Narcisse réussit là où le groupe des huit présidentiables a échoué », annonce Haïti Press Network. Et puis, « les juges électoraux en ont profité pour inviter au Centre de tabulation des votes trois autres candidats à la présidence : Jovenel Moïse, Jude Célestin et Moïse Jean-Charles », rapporte de son côté Le Nouvelliste.

Seulement voilà : Jude Célestin et Moïse Jean-Charles, officiellement numéro 2 et 3 du premier tour de la présidentielle, font partie du groupe des huit. Ils refusent donc cette nouvelle démarche des autorités électorales et continuent de réclamer la mise en place d’une commission indépendante pour vérifier les résultats de la présidentielle. L’éditorial du Nouvelliste se penche du coup vendredi sur Haïti, « le pays des crises sans fin ».

« Nous sommes devenus incapables de commencer, voire d’en finir avec une crise », écrit Frantz Duval. « Prenons la crise électorale. Les lignes bougent. Lentement. En pensant doubler son vis-à-vis, la crise va doubler tout le monde et la crise électorale se transformera encore une fois en crise politique », conclut Le Nouvelliste.

RFI

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1873 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Politique 0 Comments

Chàvez parti, Haïti dans le doute

Le président vénézuélien Hugo Chàvez est décédé mardi dans un hôpital militaire à Caracas, à 58 ans, à la suite d’un cancer diagnostiqué en juin 2011. Le Venezuela est plongé

A la une 0 Comments

Sauveur Pierre Etienne sensible au sort des couches vulnérables de la population

« Je m’engage à expliquer à l’opinion publique nationale et internationale le programme quinquennal de l’OPL qui veut aller à la rencontre des couches vulnérables de la population ». C’est

Minutes infos plus 0 Comments

Real Madrid : Cristiano Ronaldo est le joueur le plus maladroit de Liga !

Jamais Cristiano Ronaldo ne s’était retrouvé à zéro but après six journées de Liga. Un chiffre qui doit toutefois être relativisé puisque l’ailier du Real Madrid n’a disputé que les

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply