Journalisme: accès aux sources et techniques d’enquête

Journalisme: accès aux sources et techniques d’enquête

Du 8 au 18 décembre 2017, FOKAL organise un atelier à destination de jeunes journalistes professionnels (presse écrite, en ligne, radio, multimédia, télévision) sur l’accès aux sources et les techniques d’enquête. Il s’agira, sur base de travaux à réaliser où déjà entamés, de travailler l’accès aux sources et le plan d’enquête avec les participants. Cet atelier sera codirigé par les journalistes seniors Nicole Siméon et Arnaud Robert à destination de 10 journalistes.
Journalisme d’enquête
Faire du journalisme, c’est résoudre des problèmes, contourner des barrières, ne pas prendre un non pour une réponse définitive. C’est persévérer sans cesse, plusieurs mois durant, pour avoir accès à une source fiable indispensable à un sujet, qu’il s’agisse d’une personne, d’un document, d’une base de données.  Pour y parvenir, il faut de l’opiniâtreté et du travail, mais aussi de la technique et une façon d’être dans son travail. Tout ceci se construit au fil d’une carrière : aucun carnet d’adresse n’est donné au sortir de l’école.
Les journalistes en Haïti parlent souvent du plafond de verre qu’ils expérimentent quand ils veulent avoir accès à une source officielle, à un rapport de la fonction publique ou d’une institution internationale, à un ministre ou un ambassadeur, à un site de projet ou d’entreprise, … Si ce plafond existe bel et bien à certains endroits, il ne faut pas minimiser le rôle que la technique, un travail acharné, une bonne organisation et une attitude respectueuse jouent dans l’obtention d’un accès.
Comment trouver ses sources, les garder et les protéger ? Comment avoir accès à une personne difficile à interviewer, comment créer la confiance et la garder ? Quelles techniques utiliser durant une interview pour obtenir les informations nécessaires à la réalisation d’un sujet ? Comment s’organiser pour réaliser une enquête? Autant de questions qui seront abordées lors de cet atelier basé sur un perfectionnement par la pratique.
Comment s’inscrire ?
Les dossiers de candidature doivent comprendre :
-Un CV
-Un exemple de travaux déjà réalisés (presse écrite, en ligne, radiophonique, télévisuelle ou multimédia).
-Le synopsis d’une enquête ou d’un reportage de fond déjà commencé sur lequel vous éprouvez des difficultés d’accès aux sources /ou un sujet que vous comptez démarrer et pour lequel vous avez listé les sources, situations de terrain  et personnes ressources nécessaires pour les réaliser.
Date limite de réception des dossiers : le 29 novembre 2017 à minuit, à l’adresse journalisme@fokal.org.
Les candidats seront sélectionnés en collaboration avec les formateurs. Les candidatures peuvent être effectuées en individuel ou en binôme. Les dates de l’atelier : les 8-9 décembre, 11-14 décembre et 18 décembre. Les jours « off » doivent pouvoir être mis à profit afin de se rendre sur le terrain.
Les formateurs
Nicole Siméon est une journaliste haïtienne diplômée de l’ESJ de Lille en France (spécialisation en radio). Au cours de sa carrière de journaliste, elle a travaillé pour les quotidiens Le Nouvelliste, Le Matin et Le National, pour la chaîne de télévision Télémax. Elle a également travaillé pour PANOS d’abord en tant que journaliste pigiste, puis comme éditrice, et successivement responsable de programme et Directrice pour Haïti. Elle a aussi travaillé, en France,  pour des journaux comme Le Monde, Sud-Ouest et l’Agence France-Presse.  Elle est pigiste pour le quotidien régional Ouest-France. Elle a vécu et a travaillé dans plusieurs pays d’Afrique dont la Côte d’Ivoire et la Guinée-Conakry où elle a fait des formations pour des journalistes. Depuis 2013, elle propose des consultations et fait, entre autres, de la formation, de l’édition, du coaching et de la gestion de la communication pour des organisations internationales, des institutions publiques et des entreprises privées.
Arnaud Robert est un journaliste suisse. Depuis plus de vingt ans, il écrit sur la musique dans des journaux comme Vibrations, Les Inrockuptibles, Le Monde ou Le Temps. Il a dirigé une revue de jazz en France, So Jazz. Au Nigéria, au Sénégal, au Mali, au Brésil, aux Etats-Unis, en Jamaïque, à Taïwan, au Japon, et dans de nombreux autres pays, il n’a cessé de produire des reportages, mais également des films documentaires. Il a également réalisé des travaux sur les prisons en Haïti, la notion d’État (travail publié sous forme du livre LETA en collaboration avec le photographe Paolo Woods), le commerce des médicaments. Il mène des enquêtes sur des sujets transnationaux.

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1869 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Copa América: le Brésil débute par une victoire avec un grand Neymar

La Seleção a dû batailler ferme pour venir à bout d’une équipe péruvienne qui a su tenir le match nul jusque dans les arrêts de jeu avant de craquer sur

Culture 0 Comments

Jean Jean Roosevelt prépare son album au Sénégal

Le musicien chanteur, Jean Jean Roosevelt, est actuellement à Dakar (Sénégal) pour l’enregistrement de son prochain opus baptisé « Ma direction. » Ce quatrième album qui sera enregistré dans les

Minutes infos plus 0 Comments

Jean Robert Bossé : « un budget criminel »

C’est fait ! Le projet de loi des finances 2017-2018 a été voté, mardi, à la Chambre des députés. Il s’agit d’un vote massif. 74 députés ont voté pour, 0

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply