Journée zéro discrimination : l’ONUSIDA appelle à ouvrir l’accès à la santé à tous les individus

Journée zéro discrimination : l’ONUSIDA appelle à ouvrir l’accès à la santé à tous les individus

A l’occasion de la Journée zéro discrimination, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA) a appelé mardi à supprimer tous les obstacles interdisant l’accès à des établissements de santé à des individus pour des raisons liées à leur genre, nationalité, âge, origine ethnique et orientation sexuelle ou religieuse.

Célébrée chaque année le 1er mars, le Journée zéro discrimination promeut les droits de chaque individu à vivre une vie pleine et productive dans la dignité, sans être confronté à des discriminations quelconques. Le thème de cette édition 2016, ‘Distinguez-vous’, encourage chaque personne à lutter en faveur de sociétés équitables et justes.

« La Journée zéro discrimination de cette année invite ardemment les personnes à valoriser et à adhérer au principe de la diversité tout en reconnaissant l’ensemble des divers talents et compétences que chaque individu porte en lui ; des talents qui enrichissent la société et renforcent la communauté », a déclaré le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, dans un communiqué de presse publié à cette occasion.

Selon le Programme de l’ONU, la discrimination reste largement répandue dans le monde et se base généralement sur des critères de genre, de nationalité, d’âge, d’origine ethnique et d’orientation sexuelle ou religieuse. A titre d’exemple, l’ONUSIDA a indiqué que les filles et garçons bénéficient d’un accès égal à l’enseignement secondaire dans seulement quatre pays sur dix et que 75 pays dans le monde pénalisent les relations sexuelles entre personnes du même sexe.

« Lorsque les plus marginalisés et vulnérables sont confrontés à la discrimination et aux abus, nous sommes tous fragilisés », a déclaré de son côté le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un message rendu public pour la Journée. « Les Nations Unies sont fermement attachées au respect des droits de la personne et de la dignité humaine », a-t-il ajouté.

Appelant également à accueillir la diversité sous toutes ses formes afin de consolider la cohésion sociale, le Directeur exécutif de l’ONUSIDA a notamment déploré la persistance de discriminations largement répandues dans les centres médicaux.

« Imaginez une jeune femme récemment testée positive au VIH dont le médecin lui dit qu’elle doit de se faire stériliser, une travailleuse du sexe subissant des actes de violence ou des mauvais traitements de la part d’un membre du personnel soignant, une personne handicapée à qui l’on refuse l’accès à des conseils adéquats sur sa santé sexuelle, un homosexuel terrifié à l’idée de confier sa sexualité à du personnel médical, le décès d’un consommateur de drogue injectable parce qu’on lui a refusé un traitement ou une personne transgenre qui fait une tentative de suicide parce qu’elle n’a pas été acceptée dans une clinique », a condamné M. Sidibé, ajoutant que si les centres médicaux devraient être considérés comme des environnements bienveillants et sûrs, de telles situations se rencontrent trop fréquemment dans le monde.

Selon le Directeur exécutif, tout obstacle interdisant l’accès à des établissements de santé, notamment pour le dépistage et les services de soin et de traitement, doit être supprimé.

« L’accès à la santé doit être ouvert à tous », a insisté M. Sidibé.

A ce titre, le chef de l’ONUSIDA a déclaré avoir mis en place un partenariat avec l’Alliance mondiale pour les personnels de santé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin de développer un plan d’action visant à mettre fin à la discrimination en milieu médicalisé.

« Pour la journée Zéro discrimination, faisons la différence et mobilisons-nous, ensemble, pour le droit de vivre sans subir de stigmatisation et de discrimination », a appelé M. Sidibé.

un.org

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1801 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Un chef de police noir à Ferguson

Un Afro-Américain a été nommé, mercredi, chef par intérim de la police de Ferguson, ville du Missouri touchée par des émeutes après la mort d’un jeune Noir tué par un

Marc Collat, toujours sélectionneur national

La nouvelle fait la une des médias en Haïti. Marc Collat n’est plus le sélectionneur national. Deux jours après la diffusion de cette nouvelle la Fédération haïtienne de football (FHF)

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Union européenne: 27 pays à la recherche d’un budget commun

Le Conseil des 27 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne a débuté, ce jeudi 7 janvier 2013 à Bruxelles. L’objectif est de se mettre d’accord sur le budget

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply