L’AMIH apporte sa solidarité à Radio Kiskeya

L’AMIH apporte sa solidarité à Radio Kiskeya

L’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) condamne l’attaque armée contre Radio Kiskeya. Dans un communiqué rendu public, mardi, l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) dénonce l’attaque armée perpétrée dans la nuit du 30 novembre au 1e décembre 2015 contre les locaux de Radio Kiskeya à la Rue Villemenay, à Port-au-Prince.

S’il n’y a pas de victimes et de graves dégâts matériels, les impacts de balles sont visibles sur la façade principale, et le portail de la station.

Cette attaque intervient dans un contexte de grave crise électorale et politique où la presse relaie les prises de position y relatives des différents protagonistes, a écrit l’AMIH mettant en garde contre toute éventuelle tentative de bâillonnement et d’intimidation qui viserait à empêcher les médias et les journalistes de faire leur travail en toute indépendance et équité.

L’AMIH apporte toute sa solidarité à Radio Kiskeya dans ce moment d’épreuve, et attend les résultats de l’enquête que la police nationale qui a dépêché mardi matin des membres de sa police scientifique à la station, affirme avoir ouverte.

HAIP

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1887 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Le numéro 2 du Vatican confirme les bonnes relations du Saint-Siège avec la France

En marge d’une conférence à l’Unesco, le numéro 2 du Saint-Siège devait rencontrer de façon privée François Hollande et Manuel Valls ce mercredi après-midi.

Politique 0 Comments

Newton Louis St Juste avocat de l’opposition démissionne

Newton Louis St Juste, avocat et opposant politique farouche au président Michel Martelly, a remis sa démission au sein de la Plate-forme politique JISTIS. Dans une lettre envoyée le lundi

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply