le maire plaide coupable à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies

le maire plaide coupable à des accusations de conduite avec les facultés affaiblies

Le maire de L'Assomption, Jean-Claude Gingras. PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Le maire de L’Assomption, Jean-Claude Gingras.
PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Le maire de L’Assomption, que Québec tente de destituer, a plaidé coupable hier à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies pour des faits remontant à 2013.

Jean-Claude Gingras a reconnu les événements et a été condamné à une amende de 1250$, ainsi qu’à la suspension temporaire de son permis de conduire, selon Robert Bellefeuille, son avocat.

«Il y avait une suggestion commune [quant à la peine] et le juge l’a entérinée», a affirmé Me Bellefeuille en entrevue téléphonique.

Le maire Gingras doit toujours répondre d’une accusation de conduite avec les facultés affaiblies. Les faits se seraient produits en 2014.

En mai dernier, la Commission municipale du Québec (CMQ) a rendu public un rapport extrêmement critique envers le maire Gingras, lui adressant 29 blâmes relatifs à sa gestion.

Il fait aussi face à des accusations d’abus de confiance déposées après une enquête de l’UPAC.

lapresse.ca

About author

You might also like

Dernière Heure 0 Comments

Marc Collat, toujours sélectionneur national

La nouvelle fait la une des médias en Haïti. Marc Collat n’est plus le sélectionneur national. Deux jours après la diffusion de cette nouvelle la Fédération haïtienne de football (FHF)

Minutes infos plus 0 Comments

L’orchestre Septentrional fête ses 67 ans

Ce 26 juillet ramène le soixante-septième anniversaire du grand Orchestre Septentrional dirigé dans le temps par le maestro Hulric Pierre-Louis. Cette formation musicale venue du Nord d’Haïti traine derrière lui

A la une 0 Comments

L’Etat haïtien, vers l’internationalisation du dossier des rapatriés

Le gouvernement hausse le ton après le rapatriement de nuit de 21 personnes, dont 8 enfants, dans des conditions inquiétantes. La plupart des enfants, rapatriés de nuit (du mercredi 1er

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply