Le Venezuela veut des excuses américaines pour son vice-président

Le Venezuela veut des excuses américaines pour son vice-président

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a exigé mardi des excuses des États-Unis et l’annulation des sanctions infligées à son vice-président pour trafic de drogue, dans la première crise diplomatique avec Washington depuis l’arrivée de Donald Trump.

«Sans aucun doute c’est une agression à laquelle le Venezuela répondra pas à pas avec équilibre et fermeté», a déclaré M. Maduro.

Il a annoncé avoir demandé au ministère des Affaires étrangères de remettre une lettre de protestation et d’exiger des États-Unis qu’ils «présentent des excuses publiques (au) vice-président» Tareck El Aissami, considéré comme son probable successeur.

Le dirigeant socialiste a également demandé aux autorités américaines de «se rétracter», donc d’annuler les sanctions financières infligées lundi par le Trésor au numéro deux du Venezuela.

M. El Aissami, 42 ans, a lui qualifié sur Twitter de «misérable et infâme agression» ces sanctions, disant les recevoir «comme une reconnaissance de (sa) condition de révolutionnaire anti-impérialiste».
Les relations entre Washington et Caracas sont tendues depuis l’arrivée au pouvoir en 1999 d’Hugo Chavez, célèbre pour ses diatribes anti-américaines. Les tensions se sont poursuivies avec l’élection en 2013 de son successeur Nicolas Maduro, tout aussi virulent contre «l’empire».

M. Maduro était pourtant resté prudent ces derniers mois vis-à-vis de Donald Trump, prenant même sa défense en estimant qu’il était victime d’une «campagne de haine».

Mais lundi le président Trump a exprimé sa «préoccupation» à l’égard de la crise vénézuélienne lors d’un entretien téléphonique avec son homologue colombien Juan Manuel Santos, selon la Maison Blanche.

Avec les sanctions imposées à M. El Aissami – gel des avoirs éventuels aux États-Unis et interdiction de tout échange commercial transitant par la système financier américain -, «le message (…) n’est pas politique ou économique. Il s’agit (de la lutte contre) le trafic de drogue international», avait assuré lundi un haut responsable américain à des journalistes.

Lire plus sur lapresse.ca/international/amerique-latine

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1887 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Dopage: le champion d’Europe du 5000 m Ilias Fifa arrêté

L’Espagnol Ilias Fifa, le 10 juillet 2016 à Amsterdam avec sa médaille d’or du 5000 m remportée aux Championnats d’Europe d’athlétisme – Koen van Weel (ANP/AFP/Archives) L’athlète espagnol Ilias Fifa,

Culture 0 Comments

Mort, Manno Charlemagne chante « Nwèl Lavale » pour toujours

Si tu connais un artiste militant en Haïti, dis-moi son nom. Moi, le seul que j’ai connu  s’appelle Joseph Emmanuel (Manno) Charlemagne. Il est mort.   Décédé le dimanche 10

A la une 0 Comments

Gustavo Gallon affirme que la situation des droits de l’homme est très grave en Haïti

L’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Gustavo Gallo, a présenté lors de la 31e session du conseil des droits de l’Homme de l’Onu son rapport

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply