Pakistan: un projet de loi religieux pour autoriser les hommes à « battre légèrement » leurs femmes

Pakistan: un projet de loi religieux pour autoriser les hommes à « battre légèrement » leurs femmes

Des médias et des internautes pakistanais ont jeté l’opprobre ce vendredi sur une proposition de responsables religieux voulant accorder aux hommes le droit de « battre légèrement » leurs épouses si elles refusent, par exemple, de consentir à une relation sexuelle sans justification religieuse.

Le Conseil de l’Idéologie islamique (CII) a rendu public cette semaine son projet de loi controversé, permettant à un homme de « battre légèrement » sa femme, notamment si elle refuse une relation sexuelle sans justification religieuse. Cette proposition intervient en réponse à une législation progressiste adoptée en février dans la province du Pendjab, la plus peuplée du Pakistan, accordant plus de droits et de protection aux femmes y résidant.

Subir l’autorité de son mari ou être « légèrement » battue

Dans le projet de loi, dont des extraits ont été cités par les médias locaux, on peut lire qu’ »un homme devrait être autorisé à battre légèrement sa femme si elle refuse ses ordres et refuse de s’habiller tel qu’il le souhaite, décline des demandes de relations sexuelles sans justification religieuse, ou ne prend pas de bain après un rapport sexuel ou lorsqu’elle a ses règles ».

Cette proposition a été accueillie par une vague de moqueries dans les médias et sur internet ce vendredi.

Loi sur le blasphème prévoyant la mort

Le premier journal en langue anglaise du pays, le Dawn, a publié un article satirique avec une liste de choses que les gens devraient battre à la place des femmes: notamment les oeufs, le dos des bouteilles de ketchup et le tube de Michael Jackson Beat It.

Cet article est un rare exemple de grands médias se moquant de ceux qui affirment parler au nom de la religion au…

Yahoo.fr

Lire la suite sur BFMTV.com

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1876 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Dernière Heure 0 Comments

Commémorer la mort de Dessalines par des manifestations politiques

Un calendrier de manifestation exigeant le départ du Président Jovenel Moise est rendu public par le secteur de l’opposition politique. Les mardi 10, jeudi 12, samedi 14 et mardi 17

Politique 0 Comments

Me Samuel Madistin, pour l’accroissement des manifestations populaires dans les rues

Le Conseil électoral provisoire (Cep) refuse de donner satisfaction aux huit candidats à la présidence, exigeant la mise sur pied d’une commission indépendante chargée de vérifier les procès-verbaux des élections

Dernière Heure 0 Comments

CARIFESTA : célébrer l’identité d’Haïti dans la zone caraïbéenne

Pour avoir une brillante participation à la 13e Édition du Festival des Arts de la Caraïbe (CARIFESTA), Haïti mobilise une forte délégation d’artistes devant se produire dans les domaines de

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply