Rép. Dominicaine : 140,000 haïtiens en situation irrégulière à partir du 18 juillet

Rép. Dominicaine : 140,000 haïtiens en situation irrégulière à partir du 18 juillet

140,000 immigrants haïtiens bénéficiaires du Plan national de régularisation des étrangers (PNRE) seront en situation irrégulière en République Dominicaine à partir du 18 juillet 2016. Le permis temporaire d’une année leur donnant droit de s’établir en territoire voisin arrivera à expiration à cette date.

Jose Ramon Fadul, ministre de l’Intérieur et de la police dominicaine, a rappelé qu’à partir du 17 juillet commence à expirer les permis temporaires d’une durée d’un an, accordés à 143,000 étrangers (majoritairement des haïtiens) qui se sont inscrit au Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE) sans passeport (document obligatoire dont l’absence temporaire a été accepté par dérogation).

Les immigrants haïtiens concernés par cette mesure devront se faire régulariser aux bureaux de la Direction générale de l’immigration dominicaine avant la date prévue. Ancien permis temporaire, certificat de non antécédent pénal, examen médical, frais de 14,000 pesos, sont entre autres les exigences faites aux ressortissants haïtiens dans le cadre du processus de régularisation.

« Actuellement la Direction générale de l’Immigration travaillait sur une proposition visant à déterminer le mécanisme qui pourrait être utilisé avec les étrangers dont le permis de séjour expire en République Dominicaine à partir de ce mois-ci (près de 143,000 entre le 17 juillet et décembre 2016). Cette proposition doit être approuvée par le ministère de l’Intérieur et de la police et c’est le Président Danilo Medina qui aura le dernier mot », a informé Jose Ramon Fadul.

Des haïtiens inscrit au PNRE, très inquiet et en colère, ont manifesté récemment devant l’Ambassade d’Haïti à Santo-Domingo, pour exiger leurs documents. Ces ressortissants haïtiens se plaignent que deux ans après le début du Programme d’Identification et de Documentation des Immigrants Haïtiens (PIDIH) lancé en juillet 2014, environ 98,000 demandes ont été déposées et n’ont pas reçu de réponse malgré des promesses du Gouvernement haïtien sans cessent renouvelées… Ces milliers d’haïtien ont payé les mille pesos réclamés par Haïti afin d’obtenir leurs documents et pouvoir compléter et renouveler le processus de régularisation migratoire, selon les informations.

HJ/HAIP

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1887 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

Haïti-Élections : poursuite des manifestations de Fanmi Lavalas, malgré une mise en garde légale et institutionnelle

Des partisans du parti politique Fanmi Lavalas ont regagné les rues de Port-au-Prince, une nouvelle fois, le mardi 22 novembre 2016, en dépit de l’interdiction de toute manifestation (avant la

A la une 0 Comments

Vrai ou faux? Le point sur la situation des demandeurs d’asile à la frontière

L’arrivée de milliers de gens à la frontière entre le Québec et les États-Unis depuis le début de l’été, des personnes qui se retrouvent ensuite dans des camps de l’armée,

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply