Sweet Micky écarté des festivités Carnavalesques tant à Jacmel qu’aux Gonaïves

Sweet Micky écarté des festivités Carnavalesques tant à Jacmel qu’aux Gonaïves

Le groupe musical Sweet Micky, dirigé par Michel Martelly, ne participera pas au carnaval de Jacmel cette année. C’est ce qu’a informé la mairie de cette ville, dans un communiqué rendu public, lundi. Cependant, l’ancien président Michel Martelly accompagné de sa famille est autorisé à assister aux festivités, a indiqué ledit communiqué.

La mairie des Gonaïves avait pris la même décision d’interdire le groupe de se produire dans les rues de la Cité de l’indépendance à l’occasion des festivités carnavalesques.

Michel Martelly, chanteur et leader du groupe Sweet Micky, jouit d’une triste réputation en raison des propos obscènes et répugnants lancés à tout bout de champ lors des prestations  de son groupe musical.

Le comite du carnaval de Port-au-Prince, pour sa part, tarde à annoncer sa décision quant à la participation de Michel Martelly aux défilés des trois jours gras prévu du 11 au 13 février 2018.

HJ/HAIP

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1887 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Cuba: la fin de l’embargo américain réclamée à l’ONU

L’Assemblée générale des Nations unies a réclamé mardi lors d’un vote quasi unanime la fin de l’embargo américain visant Cuba, trois mois après le rétablissement des relations diplomatiques entre Washington

Societe 0 Comments

La tempête Erika devient une menace pour Haïti

Après avoir laissé une dizaine de morts et des dégâts à l’ile de la Dominique, la tempête tropicale Erika se dirige vers Porto-Rico et Haïti. Selon le Centre de météorologie

A la une 0 Comments

BURUNDI : la situation risque de basculer, selon l’ONU

Genève — Les actions «de plus en plus violentes et menaçantes» d’une milice progouvernementale au Burundi «pourraient faire basculer une situation déjà extrêmement tendue», a averti mardi le Haut-commissaire des

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply