Venezuela: une manifestation pour réclamer «la vérité» sur l’état de santé d’Hugo Chavez

Venezuela: une manifestation pour réclamer «la vérité» sur l’état de santé d’Hugo Chavez

 

« La verdad » («la vérité»), c'était le mot d'ordre du cortège, dimanche 3 mars 2013 à Caracas.

« La verdad » («la vérité»), c’était le mot d’ordre du cortège, dimanche 3 mars 2013 à Caracas.

Le président Hugo Chavez est toujours à l’hôpital militaire de Caracas où il suit une chimiothérapie. Pour la première fois, dimanche 3 mars, lors d’une manifestation, des étudiants ont réclamé plus d’informations sur la santé du président. Celui-ci n’est plus apparu en public depuis le 8 décembre, pourtant son entourage assure qu’il continue de diriger le pays.

Ils étaient un millier à battre le pavé sous le soleil brulant de Caracas. Quelques familles ou militants de l’opposition, mais surtout des étudiants venus de plusieurs universités du pays. Leur mot d’ordre s’affichait en tête de cortège : « La verdad ». « La vérité » sur l’état de santé d’Hugo Chavez. Voilà ce qu’ils réclament. Juan Flores est étudiant en architecture à l’université publique Simon Bolivar de Caracas :

 

« Ce qu’on veut, ce sont des informations précises. Il n’est plus apparu en public depuis deux mois et demi, aucun médecin n’a constaté si le président de la République est en mesure de gouverner le pays ou non, comme le prévoit la Constitution. Tout ce qu’on demande, c’est le respect de la Constitution ».

 

Plus de transparence

 

Cette marche est la première contestation publique en réponse aux secrets qui entourent le cancer du président Chavez. Le chef de l’Etat vénézuélien n’est plus apparu en public depuis le 8 décembre dernier. Récemment, le vice-président Nicolas Maduro a annoncé que le Comandante suivait une nouvelle chimiothérapie à l’hôpital militaire de Caracas.

 

Le cortège a rejoint un campement dressé dans le centre-ville. A la manière des « indignés », une cinquantaine d’étudiants occupent la rue nuit et jour, enchaînés les uns aux autres pour éviter d’être expulsés. Eux aussi exigent plus de transparence de la part gouvernement. Mais toutes leurs demandes sont pour l’instant restées lettres mortes.

 

RFI.fr

 

 

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 1855 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

Le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et l’islamophobie sont des poisons pour nos sociétés, rappelle le chef de l’ONU

Le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et l’islamophobie sont des poisons pour nos sociétés, a déclaré Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, alors qu’il était interrogé mercredi par la presse

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

les républicains pourraient recourir aux tribunaux

Les tribunaux pourraient être appelés à intervenir si Barack Obama tente, par un décret présidentiel, de fermer la prison de Guantánamo en transférant une partie des détenus en sol américain.

Minutes infos plus 0 Comments

L’impact du réchauffement sur l’agriculture pourrait causer 500 000 morts en 2050

La baisse de la productivité agricole aura des impacts sur le régime alimentaire et le poids des populations L’Asie du Sud-est et l’Afrique arriveraient en tête en ce qui concerne

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply